Indemnités de licenciement et de la Mobilité du Travail au Japon: Une Étude Comparative de Taïwan et du Japon





 

Il préconise également légal de compensation monétaire, parce que, dans les petites entreprises, le coût pour obtenir la protection légale contre le licenciement est élevée par rapport au revenu des travailleurs. Par conséquent, l’introduction de l’indemnité de départ à la règle permettrait d’accroître la mobilité sur le marché du travail. Il peut même contribuer à l’élimination de la retraite obligatoire, une pratique encore légal au Japon. Pourquoi la Compensation Monétaire Système Introduit en Japonais Licenciement Règlement. Une Étude Comparative de Taïwan et du Japon Le Contrat de Travail Loi limite le droit de l’employeur de licenciement, mais cette règle a été critiqué à certains égards. Tout d’abord, les termes utilisés dans la Loi sont si ambigus que de telles circonstances ont privé les deux parties de la prévisibilité.

Dans ce cas, l’employeur n’a pas d’option pour mettre fin à une relation de travail par le versement d’une compensation monétaire. Il est dit que c’est l’une des principales sources de la rigidité du marché du travail Japonais. Afin d’atténuer cette situation, une compensation monétaire du système doit être introduite dans le Japonais règles de licenciement. Il semble que les Japonais pratiques en matière d’emploi, une fois salué comme l’un des secrets du Japon “miracle” de développement économique rapide après la seconde Guerre Mondiale, sont pas à des changements importants dans l’économie du Japon et de la société en vertu de la décélération de la croissance économique et le vieillissement de la population. Néanmoins, la réglementation actuelle protéger les pratiques de durée de vie de la sécurité de l’emploi et de l’ancienneté de salaire comme un bon style de travail. Cependant, ces pratiques, non seulement pour prévenir flexibilité du marché du travail, mais également entraîner des coûts sociaux par la création d’un “mur” qui sépare les menaces internes et externes à l’entreprise et spécifiques des marchés du travail, et cela conduit à de grandes disparités de salaire. En outre, ces pratiques créer un “implicite emballés contrat” entre les entreprises et leurs employés, permettant à la firme large pouvoir d’appréciation sur le travail des employés de style, y compris les heures de travail et de l’emploi. Comme de plus en plus les femmes à poursuivre une carrière à temps plein, ils sont obligés de la position difficile de devoir choisir entre leur carrière à l’extérieur de la maison ou de leurs enfants.

La difficulté de cette décision a entraîné une diminution rapide du taux de fécondité

Cet article soutient que les Japonais pratiques en matière d’emploi doivent être révolutionné pour permettre un meilleur équilibre travail-vie et un mode de vie alternatif pour un nombre croissant de familles à deux revenus. Cet article propose une explication de la recours obligatoire à la retraite des clauses dans les contrats de travail. Il fait valoir que la date de la retraite obligatoire est choisie de manière à correspondre à la date de départ volontaire à la retraite, mais la nature de l’utilisation optimale des salaires profil, une divergence entre le spot de salaire et spot VMP (valeur du travailleur produit marginal). C’est parce qu’il est préférable de payer les travailleurs de moins de VMP lorsque de jeunes et plus de VMP, lorsque le vieux. Ce faisant,»l’agence»problème est résolu, de sorte que le contrat avec la retraite obligatoire est Pareto efficace. Une théorie de l’agence est présenté de preuves empiriques qui soutient l’hypothèse est fourni.»La vitesse à laquelle la population du Japon est le vieillissement est principalement le résultat de son développement économique rapide, qui est commun à de nombreux autres pays d’Asie. Deux aspects du vieillissement de la population sont une part croissante des personnes âgées et une diminution de la force de travail. Plus le nombre de personnes âgées, plus le transfert de revenus entre les générations, et la charge fiscale augmente. L’ diminution de la population active sera inférieur à la croissance économique, directement et indirectement par le biais de la baisse du taux d’épargne. Cependant, les effets négatifs du vieillissement peut être largement compensée par le renforcement de la participation des personnes âgées dans le marché du travail. Ce chapitre analyse et compare les lois du Japon et de Taiwan qui concerne les règles de fond et de procédure de contrôle de licenciement, les effets juridiques de licenciement, et le règlement financier de licenciement, et propose que le règlement financier de licenciement n’était guère négligé dans les discussions au sujet de la révocation des règlements. L’auteur estime que, bien que la formation de la révocation des règlements du Japon a son propre arrière-plan, les entreprises Japonaises ne peut pas ignorer la transformation du marché du travail et pas simplement à l’écart de règlement monétaire de licenciement. En comparaison, le règlement de règlement monétaire de licenciement a existé dans la Loi sur les Normes du Travail à Taiwan. Se référant aux caractéristiques de la loi, à Taiwan, au Japon peut adopter une attitude positive à un nouvel examen associés lois plutôt que d’éviter de règlement monétaire de licenciement. Au Japon, la cour exige que les emplois de la restauration plutôt que d’une indemnité de départ d’un cabinet après il décide que le licenciement est abusif.

Il en résulte un haut de règlement des coûts de licenciement