De l’armée japonaise de la législation

Japonais, le Premier Ministre Shinzô Abe et le Parti Libéral-Démocrate promu la loi, adoptée le septembre, malgré une certaine opposition de la population, pour permettre à l’armée du pays pour participer à des conflits étrangers, de revenir sur sa politique précédente de combats dans l’auto-défense. Depuis la constitution du japon seulement permet à l’armée Japonaise à agir dans l’auto-défense, de la législation réinterprété les passages pertinents pour permettre à l’armée d’opérer à l’étranger pour»légitime défense collective»pour les alliés. A une quinzaine de Mai, un comité consultatif formé par Abe a recommandé que l’Article neuf de la Constitution Japonaise, qui interdit