Le japon se joindre à la Convention sur la réparation Complémentaire des Dommages Nucléaires AIEA

Si vous souhaitez en savoir plus sur le travail de l’AIEA, inscrivez-vous à nos mises à jour hebdomadaires contenant nos nouvelles les plus importantes, multimédia et plus encore. Directeur Général de l’AIEA Yukiya Amano (à gauche), les regarde comme Ambassadeur Mitsuru Kitano, Représentant Résident du Japon, de la signature de la Convention de la réparation Complémentaire des Dommages Nucléaires au Siège de l’AIEA à Vienne, une quinzaine de janvier. Le japon a déposé son instrument d’acceptation de la Convention sur la réparation Complémentaire des Dommages Nucléaires (crc), un important instrument international concernant la responsabilité et l’indemnisation pour les dommages causés