Tous les avocats du Japon en ligne. Le plus grand portail juridique avocats.


La Constitution d'une société au Japon, le Registre de la société au Japon


Le salaire moyen au Japon est d'environ

Le japon est l'une des plus importantes économies du monde et attire des milliers d'investisseurs étrangers, de tous les coins du monde chaque annéeAfin de faire des affaires au Japon, un entrepreneur étranger est d'abord nécessaire pour enregistrer une entreprise au Japon. Heureusement, on peut choisir parmi les formules d'affaires qui relèvent de la gouvernance de la Société de Droit. Les investisseurs étrangers bénéficient des mêmes droits que ceux des locaux quand il s'agit de la constitution d'une société au Japon, donc il est assez facile de créer une entreprise ici. Ci-dessous, de notre société, la formation de spécialistes dans le Japon d'expliquer comment enregistrer une entreprise dans ce pays. Les investisseurs locaux et étrangers peuvent choisir entre l'un des types suivants d'entreprises, si elles veulent démarrer une entreprise au Japon: Lors du choix de l'entreprise à la forme sous laquelle la société Japonaise, il est important à considérer les exigences suivantes: Nos agents locaux peuvent aider les investisseurs étrangers intéressés à démarrer une entreprise avec l'entreprise, la procédure de constitution en société au Japon. Nous pouvons vous aider avec la préparation de tous les documents nécessaires pour l'inscription et leur dépôt auprès du Registre de Commerce au Japon. La législation Japonaise ne nécessite pas de capital social minimum à l'enregistrement d'une société à responsabilité limitée.

L'une des étapes les plus importantes pour l'ouverture d'une entreprise au Japon est de préparer les documents requis pour obtenir commencé.

Selon le type de société devant être constituée, il faut se préparer: La préparation des documents de constitution en société implique de les avoir rédigé et notariée avant leur dépôt auprès du Registre des Sociétés. La procédure d'enregistrement est terminée dans un délai d'environ six semaines, car elle implique aussi l'application pour certaines licences en fonction du fonctionnement de l'industrie. Quand il s'agit des coûts d'enregistrement d'une entreprise au Japon, un investisseur étranger faut savoir que certaines de ces procédures peuvent être complété gratuitement. Parmi celles-ci la réservation du nom de la société, l'enregistrement auprès des autorités fiscales et l'obtention du numéro de TVA. L'inscription de la sécurité sociale et de l'obtention de la masse salariale et les approbations pour les déclarations d'impôt sont également gratuits. La société des frais d'inscription implique de payer. Le sceau de la société aussi coûte autour de, JPY.

Le japon est l'un des plus prolifiques économique de l'Asie et de l'enregistrement d'une société ici apportera de nombreux avantages, notamment pour les personnes intéressées dans les industries de haute technologie, cependant, les industries traditionnelles telles que la fabrication et de l'électronique restent encore parmi les plus beaux secteurs économiques au Japon.

Le standard de l'impôt sur les sociétés au Japon est de. quatre Ceux qui ouvrir une entreprise au Japon aussi payer les habitants de l'impôt et les locaux de l'impôt sur les entreprises, à la fois imposée au niveau local par les municipalités ou les préfectures et peut varier en fonction de la taille de l'entreprise. une vingtaine de retenue d'impôt s'applique sur les dividendes, les redevances et les intérêts. La taxe foncière, droits de timbre, et de la sécurité sociale sont d'autres exemples de taxes à payer par les entreprises. Le japon a signé de nombreux traités de double imposition avec les pays du monde entier. Ces derniers fournissent de l'allégement de la double imposition sur la plupart des types de revenu, à condition que la société tire des revenus à la fois du Japon et à partir d'un autre pays avec lequel un traité est signé. Les investisseurs qui envisagent d'entreprises dans d'autres pays, par exemple en Biélorussie, Ouzbékistan et même au large des côtes des territoires comme l'Île de Man ou les Îles Vierges Britanniques, peut recevoir l'enregistrement d'une société de services auprès de nos partenaires. L'équivalent dans le monde de la TVA au Japon est la Taxe à la Consommation, qui s'est imposée au taux de huit. L'enregistrement classique de la CT n'est pas obligatoire pour les sociétés, l'Impôt des Autorités de vérifier la première taxe de dépôt et de déterminer si l'entreprise est un CT contribuable en fonction du chiffre d'affaires taxable au cours de l'exercice. Les transactions domestiques tels que les services de transport offerts au Japon sont soumis à la taxe à la consommation. Le CT devrait augmenter à dix dans les années à venir, mais dans le même temps, un taux réduit de huit actuellement resteront en place pour certains produits. JPY mille par mois, en fonction du domaine d'affaires et des qualifications.